Logo
Le contenu de ce site ainsi que les photos, appartient à son créateur  
toutes copies ou diffusions sont interdites sous peine de poursuites
.
 
 
 
Il convient de se poser les bonnes questions et de réfléchir à un certain nombre de choses afin de ne pas rendre inutilement malheureux un lama.
 
Adopter un animal, quel qu’il soit, est une décision qui ne se prend pas à la légère. Il ne s’agit pas d’un objet dont on se débarrasse lorsqu’il ne plaît plus, n’est pas conforme à nos attentes, ou parce qu’il est devenu trop contraignant (notamment à la veille des départs en vacances).
 
Adopter des lamas est un engagement sur le long terme, pour au moins 15 à 20 ans, voire plus.
 




 
Ce questionnaire est destiné à vous aider dans votre réflexion d’adoption :
 
1) Ai-je assez d’espace pour accueillir mes animaux ?
Un espace minimum est nécessaire pour deux lamas, je préconise souvent 7000m² pour 2 animaux à condition qu’ils aient du foin à volonté.
 
2) Ai-je le temps nécessaire pour m’occuper de lamas ?
Il vous faudra leur rendre visite tous les jours (que vos compagnons soient à votre domicile ou dans un parc plus éloigné) afin de vous assurer qu’ils aient de l’eau propre à volonté, ainsi que de la nourriture et à veiller de leur bon état général.
 
3) Suis-je prêt(e) à débourser les frais vétérinaire inhérents
 à l’entretient de mes lamas ?
Il convient de réfléchir au coût des lamas :
Achat de foin : ai-je  à proximité de chez moi un fournisseur de foin.
Vaccins annuels, traitements contre les parasites, vermifuges : ai-je à proximité de chez moi un vétérinaire qui souhaite suivre mes lamas ?
Les frais vétérinaires en cas d’accidents et de maladies (souvent très onéreux).
 
4) Ai-je une solution pour les vacances?
Emmènerez-vos lamas avec vous en vacances? peu de possibilités en général
Avez-vous quelqu’un qui pourra s’occuper de vos protégés ?
Les lamas peuvent rester seuls sans surveillance quelques joursexceptionnellement mais quelqu’un de votre entourage pourra-t-il veiller au bien être de vos lamas en cas d’absences ?
 Vérifier l’eau et remettre de la nourriture.
 
 
Avant d'acheter un lama, les bonnes questions
Je refuse de vendre un animal qui n'aura pas de compagnon lama dans son parc car cela représenterai beaucoup trop de stress et d'ennui pour lui.
 
Mes lamas sont éduqués selon la méthode "Camelids dynamic" au port du licol, à la marche en longe ainsi qu'au sport.

Je privilégie des rapports de confiance et non de domination voila pourquoi je parle d'éducation
et non de dressage.

 
Mes lamas sont identifiés par puce électronique et inscrits au registre européen LAREU.
Ils sont vendu avec un livret d'accompagnement.
 
Mes lamas sont suivis par un cabinet vétérinaire.
 
.
 
 
Tout d'abord, un lama seul va s’ennuyer et de ce fait déprimer.
Il est donc nécessaire d’en posséder deux, de même sexe si vous ne désirez pas faire de la reproduction.
 

Plus infos et renseignements concernant la vente ou les connaissances nécéssaires pour acquèrir un lama nous contacter par mail
lamasdesplaines@orange.fr

Les prix peuvent varier selon la qualité des animaux (age, sexe, qualité et type de laine, éducation reçue, qualité du travail).

Mes compagnons sont éduqués à la marche à la longe, il respecte l'humain, ils peuvent effectuer un parcours d'agility avec tout public.




 
Saillies

Certains de nos mâles sont disponibles à la saillie.

Nous avons choisis d'investir dans des animaux de qualité et pouvons vous en faire profiter:
Faire naître un animal implique des devoirs et cette décision se doit d'être murement réflechit.
Le joli bébé va grandir et en fonction du sexe, des contraintes vont naître.
Je refuse les saillies ayant pour projet la revente.
Nos mâles sont des animaux de qualité et peuvent vous permettre d'améliorer/compléter votre génétique.

 
Les prix varient de 300 à 1000€ en fonction du mâle.

Les saillies s'effectuent en main sur notre site,
(Sous conditions vétérinaire établient au préalable)
 
Un contrat sera établit et le réglement sera effectué en deux fois:
un réglement à la saillie et le reste si bébé vivant à 48h.